sept 4, 2012

Baisse du prix des carburants : les français sceptiques

Digg This
Reddit This
Stumble Now!
Buzz This
Vote on DZone
Share on Facebook
Bookmark this on Delicious
Kick It on DotNetKicks.com
Shout it
Share on LinkedIn
Bookmark this on Technorati
Post on Twitter
Google Buzz (aka. Google Reader)

RTL a confié à l’institut CSA la réalisation d’une enquête interrogeant les Français sur l’annonce par le gouvernement d’une baisse des prix des carburants jusqu’à 6 centimes par litre et dont la charge sera répartie entre l’Etat et les pétroliers. Il ressort des résultats de l’étude une opinion publique particulièrement partagée sur ce sujet.

Sondage CSA pour RTL

Résultats de l’enquête

La proportion de personnes interrogées exprimant leur satisfaction (46%) fait jeu égal avec celles manifestant leur mécontentement.
Les opinions négatives apparaissent de surcroît nettement plus intenses que les positives : plus d’un cinquième des répondants (21%) se disent « très mécontent », moins d’un dixième (9%) étant au contraire « très satisfait ».

Dans le détail, le mécontentement à l’encontre de la baisse annoncée des prix des carburants l’emporte de plusieurs points au sein de la population active (49% de mécontents contre 44% de satisfaits), les retraités se répartissant quant à eux en deux camps égaux (45% de satisfaits et de mécontents).

Enfin, signalons que les Franciliens, qui utilisent davantage les transports en commun et ressentent par conséquent avec moins d’intensité les hausses des prix des carburants, se déclarent satisfaits à hauteur de 51% (40% de mécontents), les habitants de province étant quant à eux beaucoup plus partagés (45% de satisfaits contre 47% de mécontents).

Article paru le 30 août 2012:
http://auto.rtl.fr/article/sondage-rtl-baisse-du-prix-des-carburants-les-francais-sceptiques-7752030782

Sondage réalisé par internet du 28 au 30 août 2012, 986 personnes âgées de 18 ans et plus ont été interrogées , échantillon constitué d’après la méthode des quotas (sexe, âge et profession de la personne interrogée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

 

1 Comment

  • Comme on dit, cette mesure revient un peu à déshabiller Pierre pour habiller Paul !

Leave a comment

*