déc 5, 2012

Climat social au travail

Digg This
Reddit This
Stumble Now!
Buzz This
Vote on DZone
Share on Facebook
Bookmark this on Delicious
Kick It on DotNetKicks.com
Shout it
Share on LinkedIn
Bookmark this on Technorati
Post on Twitter
Google Buzz (aka. Google Reader)

Si 65% des salariés trouvent que le climat dans leur équipe est satisfaisant, la proportion n’est pas la même à l’échelle de l’entreprise toute entière où moins d’un salarié sur deux est satisfait.

Moins d’un Français sur deux, travaillant dans le secteur public ou le privé se dit globalement satisfait du climat social qui règne sur son lieu de travail. 47% des salariés se disent ainsi satisfaits, alors que 28% sont partagés et 25% jugent le climat carrément mauvais. Le sentiment est sensiblement le même dans le public et dans le privé, mais la situation s’est améliorée dans le public par rapport à l’an dernier (+2%) et dégradée dans le privé (-2%).

Interrogés sur le climat qui règne au sein de leur équipe de travail, les sondés sont nettement plus positifs. Près des deux tiers (65%) le jugent en effet satisfaisant contre 62% en 2011. Les agents du public sont plus satisfaits de leur emploi (65%) que leurs collègues du privé (56%) mais dans l’ensemble, seuls 47% des sondés disent avoir confiance dans l’avenir de leur entreprise ou administration. Dans le privé, 54% des salariés disent craindre une réorganisation dans les mois à venir.

Pami les insatisfactions majeures des salariés, l’inadéquation des effectifs à la charge de travail dans leur service domine. Seuls 36% des sondés jugent en effet les effectifs adaptés à leur charge de travail, la même proportion les jugeant inadéquats et les autres étant partagés. Une majorité de salariés (85% dans le public et 59% dans le privé) dit par ailleurs craindre un gel des rémunérations en 2013.

En cas d’insatisfaction importante, 44% des personnes interrogées se disent prêtes à faire grève. Dans le privé, ce taux est en hausse de 4 points par rapport à l’an dernier (à 42%), tandis qu’il baisse de 3 points dans le public (à 46%).

Décalage de perception entre salariés et DRH

L’étude fait une nouvelle fois apparaître un décalage de perception entre salariés et DRH. En effet, les responsables des ressources humaines sont globalement plus positifs que les salariés, 60% d’entre eux jugeant notamment le climat social satisfaisant et plus de la moitié (51%) estimant que les salariés ont confiance dans l’avenir de leur entreprise ou administration.

Pour améliorer le climat social, les salariés estiment prioritaires de limiter le salaire des grands patrons (51%), augmenter le coût des licenciements pour les entreprises qui font des bénéfices (34%) et renforcer le droit du travail (26%) et l’égalité homme-femme (26%).

Méthodologie
Pour réaliser cette enquête, l’observatoire Cegos a interrogé 1.300 salariés issus du secteur privé et du public et 428 responsables des ressources humaines au mois de septembre dernier.

Source : Les Échos

Leave a comment

*